Descendants (Fan Fiction) OAV: CHAPITRE 1 : Dure réalité

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été sur cette île. Je suis née et ai grandi ici avec mon frère Elies. Je me nomme Athéna, et mon frère et moi sommes les enfants d’un méchant. Voilà pourquoi on se trouve sur l’île de l’oublie. Vous voulez savoir quel de quel méchant il s’agit ? Et bien notre père n’est autre qu’Hadès le dieu des enfers. Vous vous demandez certainement comment un dieu a pu se retrouver enfermé sur cette île ? Et pourquoi il ne peut s’échapper ? Laissez moi vous expliquer tout ce qui c’est passé. Il y a vint ans de cela, Hercule battu Hadès lors d’un ultime combat. A la suite duquel, les dieux de l’Olympe destituèrent Hadès de tout ses pouvoirs, le rendant mortel. Mais Hadès eut le temps de forger, à partir de ses pouvoirs, un cristal qui permettait à quiconque le portant de détenir les pouvoirs du dieu des enfers. Une année après cela, notre père se retrouvait sur l’île de l’oublie, où l’année suivante, nous naquirent Elies et moi. Hadès ayant conservé le cristal contenant ses pouvoirs, le confia à son fils Elies peu de temps avant de s’éteindre, à l’aube de nos 18 ans, sous les effets du temps des mortels. Elies accepta la mort de son père et fit rapidement son deuil, contrairement à moi. Je ne pouvait accepter sa mort, je voulais le venger, le venger de ces dieux qui ont causé sa mort en le rendant mortel, me venger de ceux qui nous ont enfermé ici. Pour cela il me fallait les pouvoirs d’Hadès…

-Donne moi le cristal Elies !

-Il en est hors de question Athéna ! Le roi Ben va venir dans trois jours pour nous emmener à Auradon, je ne te laisserai pas tout gâcher !

-Alors c’est pour ça que tu t’es teint les cheveux de cette couleur. Monsieur veut devenir un gentil petit dieu.

-Athéna…

-Tu te rend bien compte de la situation ? C’est à cause d’eux qu’on est ici aujourd’hui ! C’est à cause d’eux que père est mort !

-Le mal est fait Athéna ! Tu ne pourras rien changer ! Et te venger ne ramènera pas père.

-Des fois je me demande si tu es bien mon frère. Finit Athéna avant de sortir de la pièce laissant Elies seul.

-Je ne peux pas la laisser tout gâcher…ce cristal est trop dangereux…je dois le confier à quelqu’un qui devrait pouvoir le mettre en lieux sûr. Elies attendit que la nuit tombe pour pouvoir agir. Alors qu’Athéna dormait profondément, il sortit et se dirigea vers le pont magique. Une fois la-bàs il appela à voix basse….

-Marraine la bonne fée ?

Pas de réponse.

-Marraine la bonne fée ? J’ai besoin de vos services.

-Que me veux tu Elies ? Demanda marraine la bonne fée en apparaissant devant Elies.

-Marraine la bonne fée. Je dois vous confier un objet très puissant. Répondit Elies lui tendant le cristal.

-Mais c’est…Dit elle surprise.

-Le cristal contenant les pouvoirs d’Hadès.

-Je croyais que c’était une légende.

-Mon père me l’a léguer avant de mourir. Mais je crains que ici il ne tombe entre de mauvaise mains, c’est pour quoi je voudrais que vous le mettiez en lieux sûr.

-Je comprends. Répondit la bonne fée en prenant le cristal. Tu as bien agit Elies. Je te promets de le mettre à l’abri au musée avec tout les autre objets magique.

-Merci. Reprit Elies s’inclinant.

-C’est moi qui te remercie Elies. Evie a eu raison de te choisir pour venir à Auradon.

-Je tâcherai de ne pas la décevoir.

-Je dois filé. A bientôt Elies. Dit la bonne fée avant de disparaître.

Le lendemain matin…

-Tu as fait quoi !?

-J’ai donné le cristal à la bonne fée.

-Père a protégé de sa vie ce cristal pour nous donner une chance de sortir d’ici et toi tu le donne à l’ennemi !

-Athéna écoute moi…

-Non ! Je ne veux plus t’écouter Elies ! Part jouer les gentil dieu à Auradon. Mais sâche…qu’à partir d’aujourd’hui, je ne te considère plus comme mon frère…tu n’est pas digne de notre père….Finit Athéna avant de sortir en courant.

-Athéna ! Dit Elies voulant la rattraper mais cette dernière était bien plus rapide que lui.

Deux jours passèrent. Athéna n’était pas rentré. C’est donc avec tristesse, qu’Elies finissait ses valise. Quelques minutes plus tard, il arriva sur la place centrale, une limousine noir s’y trouvait. Une dizaine d’enfants attendaient avec lui. Elies cherchait sa sœur du regard, carressant l’espoir qu’elle se résigne et vienne avec lui. Mais il ne la trouva pas.

-Athéna…

-Elies ! Dit une voix familière provenant de la limousine.

-Evie ?! Mais qu’est ce que tu fais ici ?

-C’est moi qui ai donné la liste des enfants à rapatrier à Auradon à Ben. Je me devais d’être là.

-Je vois.

-Alors c’est toi le fameux Elies dont m’a tant parlé Evie. Dit Ben se dirigeant vers eux.

-Roi Ben. Répondit Elies s’inclinant par respect.

-Elies où est ta sœur ? Demanda Evie.

-Elle…Elle a mal digérer la mort de notre père….et elle…Elle n’a pas approuvé mon comportement….ça fait trois jours que je ne l’ai pas vu…elle n’est pas rentré…

-Oh non, vous qui étiez inséparable, vous disiez même que vous ressentiez tout ce que l’autre ressent.

-Elle ne me considère plus comme son frère…c’est ce qu’elle m’a dit….mais je ressent sa tristesse et sa déception en vers moi…

-Je suis désolé Elies…si je peux faire quoi que ce soit.

-Il n’y a rien que tu puisse faire Evie. Elle est bien la fille de son père.

-Evie on doit y aller. Reprit Ben.

-Mais… Reprit Evie, elle regardant Elies.

-Allons y Evie. Ne t’en fait pas pour moi. J’ai pris soin de laisser un message à Athéna. Reprit Elies alors qu’on chargé sa valise dans la limousine.

-Tu en es sûr Elies.

-Je risque de le regretter….mais je ne veux pas que mes efforts soient gaché.

-Très bien. Alors allons y. Reprit Evie.

Tout deux firent les derniers à monter dans la limousine. Sur le pont magique, Elies regardait une dernière fois l’île, qui s’éloignait, pensant à sa sœur.

A Suivre…

23755661_1875486415825552_9133066941878257981_n

Ecrit par Dana Deshormieres et Aurélien Colusso

Page Facebook : https://www.facebook.com/fanfictionoav/

Twitter : https://twitter.com/FanOav

Laisser un commentaire

Antenne Carrick de Tarbes |
Ailesty |
Meltiae |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cm1acoursbastide
| Chaturellement
| Erasmusenespagne